Devenir Coach de vie …
Ou Apprendre à Coacher sa vie … pour guider celle des autres

Ingénieur  issu d’une famille ouvrière :

Issue d’un milieu ouvrier, j’ai dû dès le plus jeune âge m’en remettre à ma seule volonté pour mener à bien mes études. Je sors diplômé de l’École des Mines de Tours en 1998, à l’âge de 28 ans et débute ma carrière dans une Société de services et d'ingénierie en informatique  toulousaine.  

Je suis principalement missionné chez Airbus en assistance maitrise d’ouvrage sur les calculateurs de commande de vol des Airbus A340, A380, A350, et 400M. Technicien dans l’âme, la mise en place de solutions logiciels, le développement d’applications et le support utilisateur constituaient mes tâches principales.

Après 17 ans de carrière, le burn-out :

2014, je suis frappé par un burn-out essentiellement dû au stress lié à ma profession, les difficultés conjugales aggravent mon état. Je refuse l’hospitalisation, mon seul réconfort est de me dévouer à ma fille âgée de 8 ans.

Février 2015… le verdict :

Inquiet suite à l’apparition de tremblement lors du burn-out,  je suis diagnostiqué de la maladie de Parkinson à l’âge de 45 ans. Dans le même temps, ma mère se dévoue à mon père diagnostiqué d’Alzheimer. Après la stupeur et l’effondrement, je décide de me battre. Je prends contact avec le pôle Parkinson de l’hôpital Pierre Paul Riquet, je m’inscris à France Parkinson et je reprends des activités physiques.

Eté 2015, la rupture :

Mon couple ne résiste pas à ces épreuves, la garde partagée est statuée par le juge des affaires familiales.

2016 …de nouvelles perspectives… :

2016, je rencontre celle qui partage ma vie encore aujourd’hui, formée au REIKI, elle me fait découvrir cette méthode énergétique Japonaise. Initié au magnétisme depuis mon enfance par mes grand -parents « Barreurs de feu », je suis des formations en REIKI et autres méthodes énergétiques…

 

Je découvre la Programmation-Neuro-Linguistique (PNL) grâce à une formation professionnelle. Elle m’apporte une nouvelle vision de notre monde et des interactions avec nos semblables. Les perspectives de cette méthode thérapeutique sont impressionnantes.

J’enchaine alors les formations en PNL et Hypnose (deux thérapies complémentaires) et ouvre mon cabinet en juillet 2017. Je me consacre à cette activité à temps partiel dans un premier temps tout en poursuivant les formations (CNV, Hypnose Spirituelle…).

En novembre 2018, je franchis le pas et démissionne de mon emploi d’ingénieur pour ne plus me consacrer qu’à la thérapie.

2018 Stabilisation :

Le neurologue considère mon état stabilisé reconnaissant les bienfaits des activités mises en place :

Auto-hypnose, Méditation, Entrainement physique régulier, Soins Énergétiques…